De plus en plus de recruteurs ont besoin de diplômés qui possèdent un savoir diversifié et pointu, doté de compétences propres aux fonctions de juristes, d'économistes et de gestionnaires d'entreprise. Dans cet élan, le Bachelor Droit-Economie-Gestion intègre la culture des compétences pluridisciplinaires. Il s'agit de garantir aux étudiants des connaissances conjointes dans ces différents domaines.

Cette formation apporte aux étudiants des connaissances de niveau Bac +3 ou Bac +4, les préparant ainsi à accéder aux formations de niveau Bac +5. Nous vous donnons notre avis sur ce cursus professionnalisant qui veut accorder aux étudiants l'opportunité de se démarquer sur le marché du travail.

 

Lumière sur le Bachelor Droit-Economie-Gestion

Les juristes-économistes-gestionnaires sont aptes à évoluer dans un environnement qui intègre les domaines du droit, de l'économie et de la gestion. Le programme est réparti selon des pourcentages adéquats. Le volet juridique s'appuie sur le droit des affaires, le volet économique met l'accent sur les branches financières et le volet gestion développe les facultés de manager des équipes. De plus, ce programme est constitué de cours de spécialité tels que l'économie, le management, le droit, la finance, la gestion, les statistiques, les sciences de l'information, les mathématiques et bien d'autres encore.

Cette formation vise l'acquisition des compétences qualitatives, nécessaires pour développer la capacité d'analyse et l'esprit critique des apprenants. De cette façon, les étudiants sauront interpréter et résoudre les problèmes complexes de demain.

Après l'appropriation des notions fondamentales, le Bachelor droit-économie-gestion met le cap sur l'acquisition des compétences approfondies. Les sujets comme la lutte contre la criminalité économique, l'audit et la fiscalité, les banques et assurances, les ressources humaines, le droit du travail et bien d'autres sont abordés.

 

À qui s’adresse la formation en Bachelor Droit-Economie-Gestion ?

Cette formation est adressée aux apprenants titulaires du baccalauréat. Les sélections d'admission à ce cursus universitaire sont conditionnées par le dépôt d'un dossier de candidature. Après la validation de ce dossier, l'étudiant peut être appelé pour passer un concours d'admission et, par la suite, un entretien individuel de motivation devant un jury constitué des membres de l'établissement.

Les étudiants de niveau Bac +2 ont également la possibilité de candidater pour le Bachelor droit-économie-gestion. Ils doivent dans ce cas de figure présenter une preuve de la validation du BTS. Les filières concernées peuvent être le droit, l'économie, la gestion et management ou toute autre filière connexe.

Il est fortement conseillé de s'intéresser à plusieurs thématiques en rapport avec cette formation. L'étudiant doit être à l'aise avec les chiffres et les statistiques. En outre, il doit développer un sens poussé des responsabilités.

 

Quels sont les métiers disponibles et le salaire proposé après un Bachelor Droit-Economie-Gestion ?

Une fois qu'il a décroché le Bachelor droit-économie-gestion, l'étudiant peut continuer ses études vers un master droit des affaires et management en rapport avec le diplôme obtenu. Toutefois, ses compétences pluridisciplinaires lui seront aussi utiles s'il décide de rejoindre le marché de l'emploi. Il peut alors s'orienter vers les postes de consultant fiscaliste, d'auditeur financier, de conseiller en gestion, de manager, de gestionnaire de projet et bien d'autres, au sein des cabinets de conseils et audit, des PME, des cabinets d'affaires, des services juridiques, des structures financières ou d'assurance, etc.

Pour les postes de débutant en économie-gestion, les titulaires d'un Bachelor peuvent prétendre à une fourchette salariale environnant les 22 000 € par an.

Découvrez les notes et avis sur 12 bachelors Droit-Économie-Gestion

Publication le 05/05/2022
La période des inscriptions post-bac s’amorce, les futurs bacheliers doivent désormais faire le choix de leur orientation et de leur école. Une problématique stressante qui s’ajoute à la ...