8.110

Basé sur 64 Avis

Note moyenne des avis Bachelor Droit/Anglais

La formation binationale français/anglais est un programme qui aide les étudiants à acquérir une double culture juridique. Elle les initie aux institutions juridiques des pays du Common Law, notamment les États-Unis et l'Angleterre, en même temps qu'ils étudient les équivalences par rapport à notre système juridique.

Par exemple, l'une des spécificités propres au métier d'avocat en Angleterre, c'est sa subdivision en deux entités. D'abord, il y a les solliciteurs (Solicitors) qui pratiquent le conseil et ne peuvent plaider qu'en première instance. Puis, il y a les Barristers qui sont des avocats plaidants sollicités par les solicitors pour assister un plaignant devant le tribunal.

Le Bachelor Droit/Anglais vient apporter des lumières sur ces mécanismes méconnus et sur les institutions de droit fréquemment utilisées dans le contexte international. De plus, cette formation lève les obstacles inhérents à langue. Voici notre avis sur cette formation professionnalisante.

 

Lumière sur le Bachelor Droit/Anglais

La diversité des matières abordées est un atout de taille. Cette formation donne aux étudiants des capacités nécessaires pour la poursuite de leurs études en France où à l'étranger, pour commencer la préparation aux concours d'admission à certains barreaux appartenant aux pays du Common Law, pour travailler en langue anglaise dans le secteur des affaires internationales : les services juridiques d'entreprises possédant une activité internationale substantielle, les organisations intergouvernementales, les cabinets d'avocats, et bien d'autres.

Le programme de Bachelor droit/anglais traite des origines du Common Law, de son expansion dans le monde et de ses caractéristiques, des règles sur la personne dans un contexte de Common Law, de l'étude des modalités de résolution des conflits (tant à l'amiable qu'en contentieux), de l'étude des différentes catégories de biens et des droits dont ils font l'objet, de la lecture et interprétation des décisions de justice dans les pays du Common Law et plus encore.

 

À qui s’adresse la formation en Bachelor Droit/Anglais ?

Pour intégrer cette formation, les apprenants doivent être titulaires du baccalauréat. De plus, ils doivent déposer leurs dossiers de candidature auprès des établissements concernés. Après la validation, l'étudiant peut être appelé pour présenter un examen de passage et éventuellement un entretien individuel de motivation devant le jury de l'établissement.

Pour les étudiants de niveau Bac +2, l'admission au cursus Bachelor droit/anglais est conditionnée par la présentation d'un BTS droit ou un autre diplôme équivalent. Plus important, il est demandé aux candidats de maîtriser la langue anglaise. D'ailleurs, un test d'anglais standardisé est requis (IELTS, TOEFL ou CAE).

 

Quels sont les métiers disponibles et le salaire proposé après un Bachelor Droit/Anglais ?

Après avoir réussi son diplôme, l'étudiant peut poursuivre sa formation en master en droit/anglais ou en master affaires internationales par exemple, en France ou à l'étranger. Il possède de solides bases pour candidater à un cursus de Bac +5, car le Bachelor droit/anglais est un diplôme qui octroie aux étudiants des compétences du niveau Bac +3 ou Bac +4.

Par contre, s'il préfère intégrer le monde du travail directement, il possède assez de connaissances pour travailler en anglais dans un contexte international se rapportant aux affaires en qualité de responsable juridique, consultant, administrateur judiciaire et autres, dans des entreprises et organismes implantées à l'international.

C'est une profession qui propose des salaires attractifs. Un jeune diplômé du Bachelor peut prétendre à une fourchette salariale comprise entre 1 900 € et 2500 € brut par mois.

Découvrez les notes et avis sur 15 bachelors Droit/Anglais

Publication le 05/05/2022
La période des inscriptions post-bac s’amorce, les futurs bacheliers doivent désormais faire le choix de leur orientation et de leur école. Une problématique stressante qui s’ajoute à la ...
Voir plus d’avis